Pourquoi je tends vers le zéro déchet


Lifestyle / vendredi, novembre 23rd, 2018

Depuis que j’ai décidé de reprendre ma vie en main, je suis plus attentive à ma manière de consommer. Plus le temps passe, moins je me reconnais dans la tendance à la surconsommation et aux risques que celle-ci fait peser sur notre société et notre planète. Alors, j’ai décidé de remettre en question mon mode de vie…

Et d’amorcer une transition vers le zéro déchet !

Et j’en suis très heureuse.

Le zéro déchet, c’est quoi ?

 

C’est presque comme le Port-Salut, c’est marqué dessus. Mais sans emballage, attention ! Grosso modo, se mettre au zéro déchet, c’est essayer de réduire les déchets que l’on peut produire, limiter les emballages et consommer moins, mais mieux.

Mais Aline, du blog Consommons sainement est bien mieux placée que moi pour parler du sujet.

 

Clique sur l’image pour accéder au blog !

 

Si tu t’intéresses au sujet, tu es forcément déjà tombé sur ce blog ô combien inspirant et instructif. Il saura bien mieux que moi t’apprendre ce qu’est le zéro déchet.

~

Consommer moins, mais consommer mieux

Alors oui, c’est sûr que ce n’est pas une promenade de santé. Ça implique de changer tes habitudes de vie, habitudes parfois vraiment bien implantées dans ton quotidien.

Le zéro déchet implique aussi de revoir son organisation au quotidien :

  • d’abord, il faut prévoir les récipients adéquats pour tous les ingrédients, aliments et liquides dont tu pourrais avoir besoin au quotidien ;
  • ensuite, prévoir d’emporter tous les récipients nécessaires pour les courses ;
  • enfin, prévoir une liste suffisamment précise pour ne pas être tenté par autre chose pour lequel tu n’aurais pas de récipient (cela dit, c’est la bonne excuse pour ne pas l’acheter) ;
  • faire un peu de place pour stocker les bocaux dont tu ne tu sers pas.

Forcément, la taille de tes bocaux et récipients ne va pas augmenter. Ça te force à prendre tes provisions en conséquence, et pas plus. Ça te permet de maîtriser ton budget en achetant uniquement ce dont tu as besoin. Et c’est tout !

En bref, consommer zéro déchet, c’est donner davantage d’importance à ce que l’on achète. Et quitte à acheter moins, autant acheter beaucoup mieux !

Après, je ne te dis pas que c’est facile tous les jours ! Par exemple, je suis souvent confrontée à un dilemme assez énervant : acheter bio avec masse d’emballages (sans plaisanter) ou en vrac, mais non bio. La plupart du temps, j’essaie de voir si le produit vient de France et dans ce cas, c’est ce qui fait pencher la balance.

~

Comment s’y mettre ?

Si tu as cliqué sur le titre de cet article sur la page d’accueil de l’écriveuse, c’est que déjà le principe zéro déchet t’intéresse et/ou que tu veux t’y mettre.

Autant que tu le saches, je suis au début de cette transition et je vise surtout à réduire mes déchets, dans un premier temps. Je trouve le total zéro déchet vraiment difficile à atteindre. Pas impossible, juste difficile.

Mais je crois aussi que prendre conscience de l’impact que l’on peut avoir à son niveau et agir en réduisant nos déchets est un premier pas encourageant. Rien ni personne ne t’oblige à ne plus produire aucun déchet après tout. Ne te décourage pas, c’est le principal.

Pour t’y mettre, je te conseille plusieurs choses. D’abord, renseigne-toi sur Internet : tu y trouveras plein de conseils pour te mettre en douceur au zéro déchet. Puis, pense au vrac en te procurant quelques contenants (pots de confiture, de cornichons). Rends-toi ensuite dans les magasins qui acceptent que tu rapportes tes propres contenants et qui proposent du vrac.

Et let’s kiff* !

~

Les endroits où zoner sur le zéro déchet

 

* Ça se dit encore ou… ?

Alors, prêt à passer au zéro déchet ?

6 réponses à « Pourquoi je tends vers le zéro déchet »

  1. […] tout le processus de retour à la nature un peu forcé des deux protagonistes. Moi qui suis engagée dans une démarche zéro déchet, je dois vous avouer que cette évolution du mode de vie, bien que poussé à l’extrême il […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *